Les Ach’arites croient-ils uniquement en 20 Attributs?

Bismillah Ir-Rahman Ir-Rahim

wassalam’aleykum

Les Ach’arites croient-ils uniquement en 20 Attributs?

Bien sur que non!

Mais aujourd’hui la mode chez les wahabites/antropomorphistes c’est de faire croire aux autres musulmans qu’ils maitrisent l’école Ach’arite mieux que les Ach’arites eux-mêmes.

Voilà ce que nous dit un wahabite de mejliss au pseudo « le savoir » bien en décalage avec son ignorance:

les expressions du genre  » 20 attributs sont obligatoires pour Allah  » sont des hérésies

1) on décrit Allah comme Lui-même s’est décrit, sans ajout, ni diminution, et sans paraphrase et spéculation de notre part !

2) comment sait-on  que c’est  » 20″ et non pas  » 21″ ou encore  » 19  » ?

fin de citation

Qu’est-ce qu’on peut dire à part Jahil?

Il nous démontre tout simplement sa profonde ignorance de l’école Ach’arite.

Voilà ce que dit l’Imam As-Sanussi ,l’une des plus grandes autorités de l’école Ach’arite, à ce sujet dans son commentaire de la Sughra,traité de ‘aqida référence de l’école:

Dans la Sughra il nous dit:

Parmi les Attributs nécessaires à Allah Ta’ala 20 Atributs.

et en commentaire il nous dit:


Par la préposition partitive « min » [que nous avons traduit par parmi NDT]l’auteur indique que les Attributs qui sont nécessaires à notre Seigneur ne se bornent pas aux vingts Attributs dont il est parlé ici;les perfections d’Allah sont en effet infinies.

 

Il faut savoir que c’est la même chose pour toute les attaques wahabites contre l’école Ach’arite: des ignorants qui prétendent rivaliser avec les savants Ach’arites,les véritables défenseurs de la religion, soit en démontrant leur ignorance sur cette école de croyance, soit en mentant sur eux tout simplement.

De toute façon pour n’importe quel musulman sincère cette ignorance est une preuve suffisante de l’incompétence de cette horde wahabite en matière de crédo et surtout de leur manque de piété profond:

oser parler publiquement de ‘aqida alors qu’on est profondément ignorant en la matière c’est simplement un des signes de l’Heure avant l’arrivée du Dajjal:

 

وَيَتَكَلَّمُ فِيهَا الرُّوَيْبِضَةُ

“Et durant ces jours les gens idiots s’exprimeront sur des sujets d’importance publiques 

Fatḥ al-Bārī, 13/84

On peut écouter à partir de la 59 ème seconde dans cette vidéo Cheykh Al Bouti,savant Ach’arite, nous dire la même chose au sujet de l’IMPOSSIBILITE de limiter le nombre des Attributs Divins:

Les Jahils arrêtez de parler de religion s’il vous plait,Barrak Allahou Fikoum.

Si vous voulez savoir ce que disent les Ach’arites demandez le directement aux savants Ach’arites au lieu de croire sur parole vos références antropomorphistes.

wassalam



Publié dans Uncategorized | Laisser un commentaire

Sortir du Wahabisme/Pseudo-Salafisme c’est simple

 

 

Bismillah Ir-Rahman Ir-Rahim

Wassalam ‘aleykum

Sortir du Wahabisme/Pseudo-Salafisme c’est simple.

La seule question à se poser:

Est-ce que, en tant que musulman sunnite, je suis capable d’accepter dans ma croyance d’attribuer la notion de limite à Allah?

Est-ce que je suis capable d’affirmer qu’Allah est une entité limitée?

A cette question les Ach’arites (ainsi que leurs références) et les Wahabites (ainsi que leurs références) répondent différemment.

A-la position des Ach’arites:

Les Ach’arites répondent catégoriquement à cette question par la négative.

L’Imam Al Ghazali dans son Ihya ‘Ulum ad Dine par exemple:

L’exonération: [Allah] n’est pas un corps doté d’une forme,et Il n’est pas un corps doté d’un volume et d’une limite spécifique.

B-La position des Wahabites et de leurs références:

Les Wahabites,par contre,répondent clairement par l’affirmative avec par exemple une de leur principale référence,Ibn Baz, qui, dans son commentaire de la Tahawiyya disponible dans le site dédié à ses travaux nous explique au sujet de ce point de la ‘Aqida At Tahawiyya :

{Allāh est au-dessus} du fait {d’avoir des limites, des extrémités,
des coins, des membres ou des instruments}

ceci:

“Ainsi par le mot
(limite) l’auteur veut dire les limites connues par les humains(les créatures). En effet Allah Subhanhu,personne ne connait Ses Limites si ce n’est Lui. »

source:http://www.binbaz.org.sa/mat/8843

Il est donc clair qu’Ibn Baz attribue des limites à Allah Ta’ala.

Voyons voir maintenant ce que nous dit le gourou des Wahabites, Ibn Taymiyya, à ce sujet:

Ibn Taymiyya dit qu’ Allah a 6 limites, dont l’une est adjacente au ‘Arsh

قال ابن تيمية: فهذا القول الوسط من أقوال القاضي الثلاثة هو المطابق لكلام أحمد وغيره من الأئمة وقد قال إنه تعالى في جهة مخصوصة وليس هو ذاهبا في الجهات بل هو خارج العالم متميز عن خلقه منفصل عنهم غير داخل في كل الجهات وهذا معنى قول أحمد “حد لا يعلمه إلا هو” ولو كان مراد أحمد رحمه الله الحد من جهة العرش فقط لكان ذلك معلوما لعباده فانهم قد عرفوا أن حده من هذه الجهة هو العرش فعلم أن الحد الذي لا يعلمونه مطلق لا يختص بجهة العرش (بيان تلبيس الجهمية, ج1/ص438).

 

Ibn Taymiyya a dit:

Cette parole modérée parmi les trois paroles d’Al-Qaađii Abuu Yalaa est celle qui s’accorde avec ce qu’a dit Ahmad et d’autres parmi les imams[et donc c’est la position choisie par Ibn Taymiyah NDT]. Il a déclaré: « Allah est dans une direction particulière, et il ne s’étend pas dans toutes les directions. Au contraire, il est hors du monde, distinct de sa création, séparé d’elle, et il n’est pas dans toute les directions. « C’est ce que Ahmad, bénédiction et salut soient sur lui, voulait dire quand il a dit: »Il a une limite que Lui seul sait. » Si Ahmad avait seulement voulu parler de la direction vers le ‘Arsh (Trône) , alors ce serait connu des esclaves d’Allah, car ils savent que la limite d’Allah dans cette direction est le ‘Arsh, donc nous savons alors que la limite qu’ils ne connaissent pas n’est pas qualifiée, et n’est pas celle spécifiée pour la direction du ‘Arsh (Talbiis Bayan Al-Jahmiyyah 1 / 438)

C’est donc  simple:

-pour les Ach’arites Allah est exalté au-dessus du fait d’avoir des limites (on n’attribue pas de limites à Allah),

-pour les Wahabites et pour leur principale référence Ibn Taymiyyah Allah a des limites(position antropomorphiste attribuée de manière fallacieuse à l’Imam Ahmad Rahimahu Allah comme nous le verrons plus loin).

Point important:la véritable position des Hanbalites Atharis avec les mots de l’Imam Ibn Qudama Al Maqdisi tiré de son Lum’at-ul-‘I’tiqaad:

Nous ne décrivons pas Allah avec plus que ce avec quoi Il S’est décrit Lui-même,SANS LIMITES.

Ainsi même les Hanbalites Atharis n’attribuent pas la limite à Allah.

Voyons alors pour trancher ce désaccord ce que nous disent les Salafs à ce sujet.

C-La position des Salafs à ce sujet:

Tout d’abord l’Imam At-Tahawi (né en 239 de l’Hégire) dans son célèbre traité de ‘Aqida accepté par les Wahabites et les Ach’arites comme représentant du crédo sunnite:

{Allāh est au-dessus} du fait {d’avoir des limites, des extrémités,
des coins, des membres ou des instruments}

source:http://www.at-tawhid.net/ext/http://at-tawhid.over-blog.net/article-al-aqidat-ut-tahawiyyah-at-tahawi-45951341.html

Puis l’Imam Abu Hanifa (né en 80 de l’Hégire) dans son Fiqh Al Akbar:

Il n’a pas de limite.

source : http://www.islam-sunnite.com/article-1560176.html

Ensuite que nous disent les Sahabas à ce sujet?

Nous avons,Al Hamdoullillah,la parole de ‘Ali Ibn Abi Talib Radhi Allah ‘anhu à ce sujet qui est sans équivoque:

« قال علي عليه السلام: من زعم أن إلهنا محدود فقد جهل الخالق المعبود» (منار الهدى عدد 7 ص 37). (وجدت الرواية في حلية الأولياء1/73) وصرح أبو نعيم بغرابة سندها

‘Ali, sur lui la paix, a dit: »Celui qui affirme que notre Dieu est limité,

est ignorant du Créateur qui est adoré »

Parole rapportée dans Hilyat  al-Awlīyā  qui est un livre écrit par Abū Nu’aym Al-‘Asbahānī  336h/948ad  –  430h/1038ad il était le plus grand savant du Hadith de son temps. Al-Dhahabī  a dit de lui, “l’ imām,  le Hafiz et le savant encyclopédique et digne de confiance, le
Shaykh de l’Islām…L’auteur de la Hilyah…”

Et surtout que nous dit Rassul Allah,sal Allah ‘aleyi wassalam à ce sujet?

Nous avons la réponse à ce sujet dans le Sahih Muslim ou il (sws) est rapporté avoir dit:

اللهم أنت الْأَوَّلُ فَلَيْسَ قَبْلَكَ شَيْءٌ وَأَنْتَ الْآخِرُ فَلَيْسَ بَعْدَكَ شَيْءٌ وَأَنْتَ الظَّاهِرُ فَلَيْسَ فَوْقَكَ شَيْءٌ وَأَنْتَ الْبَاطِنُ فَلَيْسَ دُونَكَ شَيْءٌ
“O Allah, Tu es le Premier, donc il n’y a rien avant Toi, et Tu es le Dernier donc il n’y a rien après Toi. Tu es Al-Thaahir donc il n’y a rien au-dessus de Toi. Et Tu es Al-Baatin, donc il n’y a rien en dessous de Toi.”

Si il n’y a rien au-dessus de Lui et en dessous de Lui, alors Il n’est pas un corps[c’est à dire une entité limitée NDT]ni n’est dans une direction et Il n’est pas de spécifié physiquement.

(interprétation du Hadith par Shaykh Abu Adam,savant Ach’ari  Hanafi,

source:http://sunnianswers.wordpress.com/2009/07/21/wahabi-claims-pharaohs-saying-o-haman-build-me-a-tall-building-so-i-that-i-might-reach-the-paths-of-the-skies-and-look-upon-moses%E2%80%99-god-ghaaafir-36-37-proves-that-moses-believed-al/)

D-Conclusion:

Il est donc clair que sur cette question fondamentale la position wahabite est complètement erronée et n’a rien à voir avec celle des Salafs As-Salih comme avec celle des Khalafs qui sont les Ach’aris et qui ont donc su les véritables enseignements sunnites.

Il faut savoir que toujours selon les savants Ach’arites il est inadmissible de croire qu’Allah soit partout.

Allah n’est pas concerné par la notion d’endroit tout simplement comme nous l’apprend l’Imam Ad-Dardir,référence Ach’arite Malikite:

ولا يتصف بالمكان

et Il n’est pas attribué de la notion d’endroit (de lieu),

Ca n’est pas parce qu’Allah n’est pas limité que l’on doit croire qu’Il s’étende partout,puisse Allah nous préserver d’une telle croyance.

La réponse à cette question est de toute façon dans le Qur’an.

Qu’est-ce que je vois autour de moi?des corps,des objets limités.

Que dit Allah dans son Livre?

لَيْسَ كَمِثْلِهِ شَيْءٌ

Il n’y a rien tel que Lui.

[sourat Ach-Choura / 11 ]

Si donc toute les choses existantes sont limités c’est qu’Allah est exalté au-dessus du fait d’être limité comme nous l’apprend le genre du Prophète,sal Allah ‘aleyhi wassalam,’Ali Ibn Abi Talib:

« Celui qui affirme que notre Dieu est limité,

est ignorant du Créateur qui est adoré »

La question a se poser c’est celle-ci:

Avec quelle croyance suis-je prêt à me présenter devant mon Seigneur au jour de la résurrection?

Avec celle des wahabites qui affirment qu’Allah est limité(et ce comme n’importe quelle créature!!!!Y a qu’à regarder son écran d’ordinateur,sa main ou son bureau:tout autour de nous est limité…)

ou alors avec celles des sunnites:les Salafs et les ‘oulamas de l’école Ach’ari, qui ont su préserver la croyance sunnite par la grâce d’Allah, qu’Allah  est exalté au-dessus du fait d’être limité à la différence de n’importe quelle créature.

wassalam.

 

Publié dans Liens importants | Laisser un commentaire

Erreur 4: traduction fausse du vers 42 de la Jahwara

Bismillah wassalam’aleykum,

Dans le cours écrit d’Aslama voici la traduction donnée du vers 42 de la Jahwara:

« 42) Quant à la preuve des évènements créés dont parle tout texte (révélé), Répond que la preuve (qu’il est incréé) est Sa Parole ! »

Phrase tout simplement incompréhensible.

Une traduction correcte serait:

« Chaque texte qui semble indiquer que le Qur’an soit créé,

rapporte le  au mot prononcé auquel il se réfère. »

l’orignal arabe:

Vers très important mais difficilement compréhensible sans une explication de celui-ci et bien entendu vu la qualité de la traduction donnée dans le cours d’Aslama il n’est pas étonnant que ce vers n’y soit pas expliqué.

wassalam

Publié dans Erreurs du cours d'Aslama | 1 commentaire

Erreur 1:affirmer la fin nécessaire des créatures par la raison

 

Bismillah Ir-Rahman Ir-Rahim

Wassalam’aleykum,

Voilà l’audio dans lequel le Cheykh nous explique que les créatures ont toute sans exception une fin nécessaire par la raison(55 ème minute) dans une démonstration catastrophique de l’existence sans fin d’Allah Ta’ala d’un point de vue rationnel :

http://aslama.com/multimedia/audio/cours/Tawhid/Attributs/Les_attributs_de_la_pre-eternite__de%20la%20perennite_et_de_l-auto-suffisance.php

j’ai tenté de leur rappeler sans succès que la fin de n’importe quelle créature est simplement POSSIBLE par la raison et que Allah décide soit d’anéantir cette créature soit de la faire perdurer et que c’est CELA qui correspond à l’ enseignement des ‘Ulamas Ach’arites.

On va voir maintenant comment dans leur « réfutation  » finale ils ont été jusqu’à faire mentir les paroles des savants qu’ils ont cité pour défendre leur erreur plutôt que de rétablir la vérité des enseignements ach’arites.

Razes10 nous cite l’Imam Sawi Rahimahou Allah dans son Sharh de la Jahwara   en nous disant:

restons toujours avec la jawhara et voyons ce que dit l’Imam Al Sawi

الامام العلامة الصاوي المالكي في شرحه على جوهرة التوحيد
قال الامام الصاوي في شرح الجوهرة
عند قول الناظم كذا بقاء لا يشاب بالعدم ص151
الاقسام ثلاثة.
1 – شيئ لا أول له و لا آخر و هو ذات الله و صفاته.
2 – و شيء له أول و آخر . و هو الدنيا.
3 – و شيئ له أول و لا آخر له . كالجنة و النار و ما فيهما.

 

les choses sont de trois sortes :
1- ce qui n’a ni début ni fin et c’est Allah et ses attributs
2- une chose qui a un début et une fin, c’est ce monde.
3- une chose qui a un début mais pas de fin, comme le paradis, l’enfer et ce qu’il y’a dedans 

 


Ça ne suffit pas ?
Encore des citations ?

source:http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:E4koKd9N-4gJ:forums.aslama.com/showthread.php%3Ft%3D28584+erreur+ghazali+aslama+souphienne&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a

 

Non Razes pas besoin de citation supplémentaires.Contente toi simplement de nous citer l’ensemble des propos de l’Imam Sawi Rahimahou Allah sur la question.

Voilà ce qu’on peut lire IMMEDIATEMENT après la citation que nous rapporte Razes à la page 152 du Sharh de la Jahwara de l’Imam Al Sawi (scan):

« Et l’éternité sans fin du Paradis et de l’Enfer nous sont appris par la Shari’a,non par la raison,car cette éternité sans fin est simplement POSSIBLE par la raison,car ces créatures  ont un début. »

 

Le sharh est disponible sur le site Aslein au format pdf:

http://www.aslein.org/home/play.php?catsmktba=6611

C’est ce que j’ai toujours défendu…

Que retenir de cette citation?

1)Tout d’abord c’est la correction du cours audio de Malik qui nous explique que toute les créatures ont une fin nécessaire par la raison alors que non,leur fin est simplement possible.Qu’il corrige son cours s’il lui reste un semblant d’honnêteté.

 

2)les gens d’Aslama n’hésite pas à mentir plutôt que de corriger leurs erreurs.

Ils ont fait la même chose avec l’Imam Al Ghazali et l’Iqtisad comme je l’avais déjà démontré à l’époque sur Mejliss.

Voilà ce que nous disent les ignorants menteurs d’Aslama à ce sujet(ici Razes):

« Cela implique que la raison décrète que les choses existantes ont un début et une fin, et que nous apprenons par la Chari’â qu’il existe des choses qui n’auront exceptionnellement pas de fin par la volonté d’Allah. »

source:http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:E4koKd9N-4gJ:forums.aslama.com/showthread.php%3Ft%3D28584+erreur+ghazali+aslama+souphienne&cd=3&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=firefox-a

Voilà ce que disent les savants Ach’arites:(ici l’Imam Sawi)

« Et l’éternité sans fin du Paradis et de l’Enfer nous sont appris par la Shari’a,non par la raison,car cette éternité sans fin est simplement POSSIBLE par la raison,car ces créatures  ont un début. »

Corrigez Barrak Allaahou fikoum

wassalam,

Souphienne.

Publié dans Erreurs du cours d'Aslama | Laisser un commentaire

Erreur 2: Amr (Commandement) et Irada (Volonté)

Bismillah Ir-Rahman Ir-Rahim

wassalam’aleykum

Le commentaire dans le cours d’Aslama de la partie en gras du vers 27 de la jawhara :

27) Son Omnipotence[1] et Sa Volonté[2] se distinguent<o:p></o:p>
De Son Ordre[3], de Sa Science[4], de Sa Satisfaction ainsi qu’on l’a affirmé.

pose problème.

En effet dans le cours d’Aslama, il est dit que :

[1] L’Ordre (al-Amr = الأمْرُ) = Omnipotence + Volonté. c’est l’équivalent du mot latin Fiat qui signifie : « Sois ! ». Ce terme renvoie à l’expression coranique de la Volonté créatrice : « Sois et c’est ! (Kun fayakûnu) » ; dans l’avant-dernier verset (82) de la sourate 36- Yâ Sîn- on lit en effet : « Son Ordre, quand Il veut une chose, consiste simplement à dire :  » Sois! « , et alors elle est ».

C’est une définition de l’Ordre (al-Amr) ou Commandement, qu’on ne retrouve dans aucun commentaire de la jawhara ou d’autres travaux de ‘aqida ash’ari tel que la kharida. En effet, l’imam Al Bijouri dans son commentaire de la jawhara ou shaykh Sa’id Fouda dans son commentaire de la khalida (disponible sur le forum Aslein: http://www.aslein.net/showthread.php?t=44) au sujet du vers équivalent de la kharida nous expliquent que l’Ordre d’Allah (al-Amr) correspond à ce que Allah ordonne, et que la Volonté spécifie Sa création. Ainsi, l’Ordre diffère de la Volonté en cela que Allah peut vouloir une chose qu’IL a ordonné (ex: La foi d’Abou Bakr). Allah peut ne pas vouloir une chose qu’IL a ordonné (ex: La foi d’Abou Jahal). Allah peut vouloir une chose qu’Il n’a pas ordonné (ex: La mécréance du mécréant), ou alors Allah peut ne pas vouloir une chose qu’IL n’a pas ordonné (la mécréance du croyant).

Par exemple, shaykh Said Fouda nous dit :

والإرادة: وهي صفة أزلية تخصص الممكن ببعض ما يجوز عليه من وجود أو عدم ومقدار وزمان ومكان وجهة. وكل شيء موجود من الأعيان والأعراض فقد أراد الله تعالى وقوعه، فلا يقع في ملكه إلا ما يريد، سواء كان هذا الموجود مأمورا به أو منهيا عنه، وعلى هذا فالإرادة غير الأمر. وتنقسم الكائنات على هذا إلى أربعة أقسام: مأمور به ومراد كإيمان أبي بكر، والثاني عكسه كالكفر منه، والثالث: مأمور به غير مراد كإيمان من أبي جهل، والرابع عكسه ككفره.

Quant à l’explication donnée sur le cours d’Aslama, elle n’a rien à voir avec les enseignements de l’école Ach’arite.

wassalam,

Souphienne

Publié dans Erreurs du cours d'Aslama | Laisser un commentaire

Erreur 3: Définition des Hawadiths

Bismillah ir-Rahman ir-Rahim

wassalam’aleykum

 

A la page 14, commentaire du vers 26 de la Jahwara dans le cours d’Aslama voilà la définition donnée au mot Al Hawadith:

« Le mot al-Hawâdith désigne les choses qui ont un débutet une fin, c’est-à-dire les créatures. »

C’est une définition fausse.Pour n’importe quelle chose le fait d’appartenir à la catégorie « Al Hawadith » dans le ‘Ilm At- Tawhid signifie que cette chose est passée de la non-existence à l’existence mais certainement pas que ces choses ont une fin.Le fait d’avoir une fin n’est pas une condition pour appartenir aux Hawadiths.
La preuve en est que le contraire du fait d’être un Hawadith c’est d’être attribué de Al Qidam:le fait d’être sans début.

Par exemple la définition donnée dans la Kharida Al Bahiya de l’Imam Ad Dardir:

حدوثه وجوده بعد العدم = وضده هو المسمى بالقِدَمْ

Le fait qu’une chose appartiennent aux Hawadiths signifie qu’elle est passée de l’existence à la non-existence et le contraire de ceci se nomme Al Qidam:le fait d’être sans début.

Définition confirmée par Chaykh Sai’d Fouda dans son commentaire de la Kharida disponible sur Aslein:

والحدوث هو الوجود بعد العدم

confirmée par Cheykh Abdallah Penot dans sa traduction de la Doctrine de l’Unité de Cheykh Ibrahim Al Ya’qubi:

Si Dieu-Exalté soit-Il- n’était pas Primordial ,Il serait contingent (c’est à dire créé à partir d’un moment donné).Le contraire de la primordialité c’est la contingence ce qui est impossible en ce qui concerne Dieu-Exalté soit-Il.

(page 21)

Le mot « contingent » traduit le mot « hadith ».

Je laisse en pièce jointe l’extrait original de la Doctrine de l’Unité en arabe(les mots de Cheykh Ibrahim Al Ya’qubi) qui reprennent la même définition que l’Imam Ad Dardir ou que celle de n’importe quel savant Ach’arite compétent.

Pour résumer avoir une fin fait nécessairement partie de la définition du cours d’Aslama du mot Hawadith tandis alors que dans l’école Ach’arite pour une chose faire partie des Hawadiths signifie simplement que cette chose est passée de la non existence à l’existence ,c’est à dire avoir un début.Jamais on verra un savant Ach’arite compétent ajouter le fait d’avoir une fin à la définition d’un Hawadith.
Tout ce qu’on sait sur la fin d’un Hawadith c’est qu’elle est possible(démonstration qu’on trouve dans les Traités de Tawhid plus avancés).

Sinon pour faire simple il est bien connu que le Paradis et l’Enfer sont des créatures,des Hawadiths,des entités qui sont passées de la non existence à l’existence,c’est à dire des entités qui ont un début.Hors leurs existences n’a pas de fin ce qui les exclut de la définition donnée par Aslama:

« Le mot al-Hawâdith désigne les choses qui ont un débutet une fin, c’est-à-dire les créatures. »

mais qui bien entendu les inclut dans la définition de n’importe quel traité de ‘aqida correct:

والحدوث هو الوجود بعد العدم

(Faire partie des Hawadiths) c’est l’existence après le néant.

Ainsi les Hawadiths sont les choses qui ont un début,qu’elles aient une fin ou PAS.

on retrouve la même définition dans le Matn d’Ibn Ashir:

17 et les opposés de ces attributs sont impossibles (pour Allah) : | (1) la Non-existence, (2) avoir un commencement – ceux-ci sont seulement pour des choses créées,

L’original arabe en pièce jointe.

PS: Hawadith c’est le pluriel de Hadith.

Voici ce qu’on lit dans le dictionnaire Mufradat alfaz al-Qur’an de l’Imam Raghib Asfahani :

والحادثة: النازلة العارضة، وجمعها حوادث.

Et voici la définition du mot Hadith complète dans ce même dictionnaire qui confirme complètement l’erreur du cours d’Aslama et l’exactitude de la définitions des Mutakallims:


– الحدوث: كون الشيء بعد أن لم يكن، عرضا كان ذلك أو جوهرا، وإحداثه: إيجاده.
وإحداث الجواهر ليس إلا لله تعالى، والمحدث: ما أوجد بعد أن لم يكن، وذلك إما في ذاته، أو إحداثه عند من حصل عنده، نحو: أحدثت ملكا، قال تعالى: }ما يأتيهم من ذكر من ربهم محدث{ [الأنبياء/2]، ويقال لكل ما قرب عهده محدث، فعلا كان أو مقالا. قال تعالى: }حتى أحدث لك منه ذكرا{ [الكهف/70]، وقال: }لعل الله يحدث بعد ذلك أمرا{ [الطلاق/1]، وكل كلام يبلغ الإنسان من جهة السمع أو الوحي في يقظته أو منامه يقال له: حديث، قال عز وجل: }وإذ أسر النبي إلى بعض أزواجه حديثا{ [التحريم/3]، وقال تعالى: }هل أتاك حديث الغاشية{ [الغاشية/1]، وقال عز وجل: }وعلمتني من تأويل الأحاديث{ [يوسف/101]، أي: ما يحدث به الإنسان في نومه، وسمى تعالى كتابه حديثا فقال: }فليأتوا بحديث مثله{ [الطور/34]، وقال تعالى: }أفمن هذا الحديث تعجبون{ [النجم/59]، وقال: }فما لهؤلاء القوم لا يكادون يفقهون حديثا{ [النساء/78]، وقال تعالى: }حتى يخوضوا في حديث غيره{[الأنعام/68]، }فبأي حديث بعد الله وآياته يؤمنون{ [الجاثية/6]، وقال تعالى: }ومن أصدق من الله حديثا{ [النساء/87]، وقال عليه السلام: (إن يكن في هذه الأمة محدث فهو عمر) (الحديث صحيح متفق عليه.
عن أبي هريرة رضى الله عنه قال: قال رسول الله صلى الله عليه وسلم: (لقد كان فيما قبلكم من الأمم ناس محدثون، فإن يك في أمتي أحد فإنه عمر).
انظر: البخاري 7/40؛ ومسلم 2398؛ وانظر: رياض الصالحين ص 564؛ وأخرجه أحمد 2/139).
وإنما يعني من يلقى في روعه من جهة الملأ الأعلى شيء (انظر الفرقان بين أولياء الرحمن وأولياء الشيطان لابن تيمية ص 59)، وقوله عز وجل: }فجعلناهم أحاديث{ [سبأ/19]، أي: أخبار يتمثل بهم، والحديث: الطري من الثمار، ورجل حدث: حسن الحديث، وهو حدث النساء، أي: محادثهن، وحادثته وحدثته وتحادثوا، وصار أحدوثة، ورجل حدث وحديث السن بمعنى، والحادثة: النازلة العارضة،وجمعها حوادث.


Tout ceci rejoint bien sur l’erreur signalée il y a quelques mois au sujet de la preuve rationnelle de l’Attribut Divin Al Baqa ou,pour défendre l’idée erronée selon laquelle toute les créatures ont une fin nécessaire selon la raison mais qu’ Allah pouvait décider de les faire perdurer( et ce en transgressant les lois du jugement rationnel!!) on a été jusqu’à détourner les mots de l’Imam Al Ghazali dans l’Iqtisad de leur vrai sens dans tout celà simplement dans l’obectif de défendre l’Audio erroné d’Aslama.Comme on peut le constater plus haut cette erreur transpire un peu partout dans le cours d’Aslama.

C’est toujours la même erreur:on croit que les créatures ont une fin nécessaire par la raison alors que tout les savants Ach’aris nous expliquent que leur fin est simplement possible.Si Allaah veut Il les fait perdurer,si Il veut Il les anéantit et tout ceci en PARFAIT ACCORD avec la raison.C’est d’ailleurs la force de l’école Ach’arite:le parfait accord entre la raison et la révélation.
On peut écouter Cheykh Ramadan Al Buti à ce sujet par exemple:

Dès la première minute il nous explique que la raison et la révélation ne PEUVENT se contredirent.
Une religion qui contredit la raison c’est une religion mensongère.
Voilà la beauté de l’Islam,et c’est la force de l’école Ach’ari que d’avoir mis ça noir sur blanc.
Malheureusement peu de savants francophones sont à la hauteur de cet héritage.

wassalam

Publié dans Erreurs du cours d'Aslama | Laisser un commentaire

Al-Akhdarî, leçon I: « Assainir sa foi »

Par Chaykh Abdallah Al Faransi:

http://www.nouveauxmusulmansdeparis.fr/blog/?p=210

(audio)

Publié dans Traités de 'Aqida Ach'arite | Laisser un commentaire