Erreur 2: Amr (Commandement) et Irada (Volonté)

Bismillah Ir-Rahman Ir-Rahim

wassalam’aleykum

Le commentaire dans le cours d’Aslama de la partie en gras du vers 27 de la jawhara :

27) Son Omnipotence[1] et Sa Volonté[2] se distinguent<o:p></o:p>
De Son Ordre[3], de Sa Science[4], de Sa Satisfaction ainsi qu’on l’a affirmé.

pose problème.

En effet dans le cours d’Aslama, il est dit que :

[1] L’Ordre (al-Amr = الأمْرُ) = Omnipotence + Volonté. c’est l’équivalent du mot latin Fiat qui signifie : « Sois ! ». Ce terme renvoie à l’expression coranique de la Volonté créatrice : « Sois et c’est ! (Kun fayakûnu) » ; dans l’avant-dernier verset (82) de la sourate 36- Yâ Sîn- on lit en effet : « Son Ordre, quand Il veut une chose, consiste simplement à dire :  » Sois! « , et alors elle est ».

C’est une définition de l’Ordre (al-Amr) ou Commandement, qu’on ne retrouve dans aucun commentaire de la jawhara ou d’autres travaux de ‘aqida ash’ari tel que la kharida. En effet, l’imam Al Bijouri dans son commentaire de la jawhara ou shaykh Sa’id Fouda dans son commentaire de la khalida (disponible sur le forum Aslein: http://www.aslein.net/showthread.php?t=44) au sujet du vers équivalent de la kharida nous expliquent que l’Ordre d’Allah (al-Amr) correspond à ce que Allah ordonne, et que la Volonté spécifie Sa création. Ainsi, l’Ordre diffère de la Volonté en cela que Allah peut vouloir une chose qu’IL a ordonné (ex: La foi d’Abou Bakr). Allah peut ne pas vouloir une chose qu’IL a ordonné (ex: La foi d’Abou Jahal). Allah peut vouloir une chose qu’Il n’a pas ordonné (ex: La mécréance du mécréant), ou alors Allah peut ne pas vouloir une chose qu’IL n’a pas ordonné (la mécréance du croyant).

Par exemple, shaykh Said Fouda nous dit :

والإرادة: وهي صفة أزلية تخصص الممكن ببعض ما يجوز عليه من وجود أو عدم ومقدار وزمان ومكان وجهة. وكل شيء موجود من الأعيان والأعراض فقد أراد الله تعالى وقوعه، فلا يقع في ملكه إلا ما يريد، سواء كان هذا الموجود مأمورا به أو منهيا عنه، وعلى هذا فالإرادة غير الأمر. وتنقسم الكائنات على هذا إلى أربعة أقسام: مأمور به ومراد كإيمان أبي بكر، والثاني عكسه كالكفر منه، والثالث: مأمور به غير مراد كإيمان من أبي جهل، والرابع عكسه ككفره.

Quant à l’explication donnée sur le cours d’Aslama, elle n’a rien à voir avec les enseignements de l’école Ach’arite.

wassalam,

Souphienne

Publicités
Cet article a été publié dans Erreurs du cours d'Aslama. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s